Une décennie de conteneurisation en Afrique subsaharienne

logo isemar

La révolution portuaire subsaharienne est en marche! En moins d’une décennie, la part des intérêts privés dans l’exploitation des terminaux conteneurisés africains est passée de moins de 15% à plus de 70%, ce qui constitue un simple rattrapage vis-à-vis des situations sur les autres continents. Tous les indicateurs semblent positifs mais il reste encore un très long chemin pour moderniser les pratiques de transport sur le continent.