Nouvelles écluses de Panama et la concurrence des ports de transbordement

logo CIP

Dans le cadre de la 7ème Réunion de la Commission Interaméricaine des Ports de l’Organisation des Etats Américains, Yann Alix a collaboré avec le Professeur Pinnock de la CMI pour présenter une analyse des conséquences de l'ouverture des écluses de Panama aux navires de 12,000. Sous la pression des chargeurs états-uniens et des intégrateurs logistiques globaux, les ports de transbordements des Caraïbes pourraient jouer un rôle encore plus stratégique pour desservir les marchés situés à l'est des Rocheuses. En outre, les deux auteurs ont précisé que les contractualisations pour l'exploitation des terminaux conteneurisés devront être sérieusement scrutées au regard d'une concurrence portuaire exacerbée. Face aux volatilités des armateurs, les solutions de transbordement de la zone Caraïbes pourraient être redéfinies dans des schémas de coopération/collaboration impliquant pouvoirs publics et investisseurs privés. Pour conclure, plusieurs idées prospectives ont été énoncées sur le rôle de carrefour continental et intercontinental de l'espace caribéen dans la circulation planétaire des flux conteneurisées futurs.