Le concept de Cooperative Gateway

Dans le cadre des réflexions animées par la fondation SEFACIL sur le Gateway et le Corridor de l’Axe Seine, Romuald Lacoste (CETE – IFSTTAR) et Anne Gallais-Bouchet (ISEMAR) proposent le concept novateur de « cooperative gateway ». Les deux auteurs nantais discutent des nouveaux modèles de gouvernance qui doivent être inventés pour tenir compte des problématiques spatiales et fonctionnelles des sphères logistique et urbaine. Considérant les nouvelles activités et fonctions au sein de l’espace ville-port, un changement d’échelle de lecture doit être considéré. Ce changement implique une redéfinition des conditions optimales de coopération pour gérer ces relations complexes entre ensembles portuaires et méga-régions.
 
Les deux auteurs traduisent leurs idées novatrices dans le concept de « cooperative gateway » et appliquent ses fondements dans la proposition d’un mode de coopération entre entités publiques gestionnaires des infrastructures de transport, des ports et des territoires. Le tout est discuté dans le cadre des réflexions actuelles sur la structuration d’un espace coopératif de la vallée de la Seine. Romuald Lacoste et Anne Gallais-Bouchet émettent alors plusieurs propositions et recommandations pour que le concept de « cooperative gateway » puisse devenir une réalité opérationnelle et politique pour l’avenir des territoires portuaires du Havre à Paris… et au-delà !
 
A lire en complément :
Cette Note de perspective s’inspire d’un article original publié en anglais à l’occasion de la 13ème Conférence Internationale Villes Ports, organisée par l’AIVP du 18 au 21 juin 2012 à Nantes Saint-Nazaire, sur le thème du « nouveau temps du port » :
 
Gallais Bouchet (A.) & Lacoste (R.), 2012, Ports systems and mega-regions: towards the emergence of cooperative gateways? Practices in French ports regarding to the Paris Basin.
Article original disponible sur le site : www.citiesandports2012.com et via le site : www.aivp.org