Economie circulaire et stratégies portuaires

Nicolas MAT et Juliette CERCEAU signent une note stratégique et prospective sur le concept d'économie circulaire et les stratégies du développement portuaire.

Cet important travail de recherche appliquée s'inscrit dans un projet hébergé et financé par la fondation Sefacil. Les résultats nourrissent le futur tome IV de la collection Les Océanides pour lequel les deux auteurs agissent en qualité d'expert scientifique. Intitulé Economie Circulaire et Ecosystèmes Portuaires, cet ouvrage collectif regroupant près de 40 experts mondiaux sortira en octobre 2015 à l'occasion des travaux de la Conférence COP 21 qui se tiendra à Paris les deux derniers mois de l'année 2015. L'intégralité des contributions sera téléchargeable gratuitement sur le site de la fondation Sefacil.

Après avoir rappelé pourquoi les environnements portuaires consistituaient des territoires particulièrement fertiles pour le déploiement d'opérations relevant de l'économie circulaire, Nicolas MAT et Juliette CERCEAU relèvent 4 défis majeurs à relever :

- Defi 1 : Se positionner comme un territoire stratégique pour la mise en oeuvre de l'économie circulaire
- Défi 2 : Définir le(s) périmètre(s) d'analyse et d'action pertinents du territoire portuaire pour la mise en oeuvre de l'économie circulaire
- Défi 3:  Reconsidérer la fonction du port dans la circulation des ressources
- Défi 4:  Articuler les initiatives régaliennes (top-down) et spontanées (bottom-up) d'économie circulaire en France et structurer une communauté d'acteurs portuaires de l'économie circulaire.

De ces 4 défis largement documentés d'exemples français et internationaux, les deux chercheurs aboutissent à trois principales recommandations qui apparaissent comme des jalons indispensables au développement structuré et efficient d'une économie circulaire portuaire 

- Recommandation 1 : Mettre le territoire portuaire au service d'un projet métropolitain adoptant une vision d'économie circulaire
- Recommandation 2:  Anticiper et accompagner une diversification de la fonction portuaire
- Recommandation 3 : Structurer une politique nationale d'Economie Circulaire en s'appuyant notamment sur l'expérimentation et la mise en réseau des territoires portuaires.